Blog

Ce soir, au musée, nocturne !

8ème édition, "La Nuit des Musées"

 

Pour la huitième édition de la Nuit européenne des musées, plus de 3.000 établissements culturels en Europe ont répondu présents, dont 1.200 en France, pilier de l'opération. L'entrée et les animations sont gratuites dans l'immense majorité des cas.

Vous pourrez aller au marché aux puces artistique à la Monnaie de Paris, ou faire une excursion chez Rodin à Meudon, visiter la mine du musée du Carreau Wendel en Lorraine : les musées sont en fête ce samedi soir dans toute la France et en Europe.

 Organisée depuis 2005 par le ministère français de la Culture, la Nuit des musées est parrainée par le Conseil de l'Europe et l'Unesco.

Les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter, jouent un rôle important désormais, les jeunes se donnant rendez-vous aux musées ou se signalant entre amis les animations, relève M. Belaval.

Pour les âmes solidaires, Action contre la faim a imaginé un "live tweet" à la Cité des Sciences et de l'Industrie, afin de soutenir sa campagne en faveur du Sahel.

Les amateurs d'art contemporain iront à la Monnaie de Paris où l'Américain Rob Pruitt installera un "Flea market" (marché aux puces) atypique dans l'une des cours: quatre-vingts artistes y présenteront des objets qui leur sont chers ou qu'ils ont bricolés, mais aussi des surplus de leurs placards ou des oeuvres. "Une expérience irrévérencieuse sur les rapports entre art et argent", expliquent les organisateurs.

Les passionnés des astres pourront rêver au château de Versailles qui proposera une scénographie éphémère autour de l'astronomie, science reine du XVIIè siècle, dans le Grand appartement du roi et la Galerie des Glaces.

Beaucoup d'autres exemples de musées et lieux d'histoire sont à voir, visiter, admirer en province. Je vous conseille de vous diriger grâce au site officiel ( voir ci-dessous) qui organise par ville et vous redirige vers les musées tout proches de chez vous...

Alors je vous souhaite de belles visites et des soirées pitoresques au musée.

 

 

Liens à voir : http://actu.orange.fr/une/la-nuit-des-musees-s-apprete-a-feter-sa-8eme-edition-afp_607382.html ; http://nuitdesmusees.culture.fr/ville/?q=UGFyaXM, ; http://nuitdesmusees.culture.fr/ ;

Exposition "Le crépuscule des pharaons"

L'expo "Le crépuscule des pharaons" ; au musée Jacquemart-André à Paris. (Musée tout proche de Charles de Gaulle, Etoile, à environ 400 mètres), ouvert tous les jours de 10 heures à 18 heures. (Plus deux jours de nocturnes)

"Nous voulons montrer que ce dernier millénaire, réputé être une période de déclin et souvent méprisé, a produit de multiples chefs-d'oeuvre", explique à l'AFP le commissaire de l'exposition, l'égyptologue Olivier Perdu.        

 Musee jacquemart andre institut de france

Musée Jacquemart-André, 158 bld Haussmann, 75008 Paris (métro ligne 9 ou 13)

 

L'exposition est très fournie et très imposante. Dans un cadre magnifique, elle commence lentement au rez-de-chaussée, pour continuer au premier étage, avec plusieurs pièces d'affilées très fournies et spécialisées dans le thème.

 

J'ai fait tout le tour et j'ai mis la moitié de la journée pour visiter toutes les pièces et regarder tous les objets et j'ai très envie d'y retourner pour mieux apprécier et bien approfondir dans le détail.

Une vidéo sur la période égyptienne concernée, avec quelques explications, est à regarder, au premier étage.

Cette exposition a lieu dans une magnifique demeure, où les tentures et les tableaux ornent tous les murs. L'art transpire dans tous les coins et les deux chambres des propriétaires au premier étage, sont magnifiques et reconstituées, sont à voir. Chaque pan de murs, plafonds et même les encadrements des portes, chaque pièce, portent toutes les oeuvres de la collection des Jacquemart-André, sublime. Les peintures, les tapisseries, les sculptures, les nombreux objets d'art et tout le mobilier prestigieux. L'exposition temporaire égyptienne se trouve dans ce magnifique décor et se termine grandiose dans plusieurs pièces spécifiques.

 

Le crépuscule des pharaons.

Cette exposition aborde une période de mille ans qui débute avec la fin de la dynastie des Ramsès, en 1069 avant J.C. et qui s'achève avec la conquête de l'Egypte par les Romains en 30 avant J.C. Cette période toujours décriée et jugée comme le déclin de l'Egypte pharaonique et malmenée par des invasions et guerres, est finalement réhabilitée dans l'histoire pharaonique comme synonyme d'un brillant renouveau dans l'art égyptien.

 Un millénaire entre tradition et innovation artistique, de -1069 à -30.

 

Alors, bonne visite !

 

 

 

Exposition ouverte 7jours sur 7, de 10heures à 18heures.et jusqu'au 23 juillet prochain. Des nocturnes les lundis et samedis jusqu'à 21 heures.

 http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/home ; http://crepusculedespharaons.com/

 

Exposition 'Toutankhamon' au parc des Expo !!!!

 

Halage

Fresque murale dans le tombeau, halage du catafalque royal de Toutankhamon, procession funéraire.

 

Bonjour tout le monde,

Une exposition incroyable se situait au parc des Expo, Porte de Versailles à Paris. (C'était du 12 mai 2012 au 1er septembre 2012.)

La reconstitution de la tombe de Toutankhamon avec tout son mobilier fut très intéressante à voir ! Et quel spectacle que de se retrouver parmi les objets personnels du grand pharaon.

Toutankhamon,  ' Son Tombeau et ses Trésors' fut une magnifique exposition d'une dimension spectaculaire et respectueuse d'un patrimoine exceptionnel de l'Humanité. Elle a offert une expérience unique avec une mise en scène à la fois originale et pédagogique. Sur les traces des premiers explorateurs, le visiteur a pénètré au coeur du tombeau et a découvert des trésors fabuleux à travers les yeux d'Howard Carter et de Lord Carnavon !

La seule chose à vraiment retenir est cette visite et ceci malgré le fait que le mobilier dans son entier n'était qu'une reproduction. Et selon les dires, de très bonne qualité. Chaque objet et reconstitution murale a été revu à la loupe par un spécialiste, une seule erreur ayant été détectée et corrigée.

À l'origine du projet : la société de production allemande Semell et Rainer Verbizh, architecte et scénographe. Cinq ans de travail. Un million d'euros pour la copie du millier de pièces concernées. Un autre pour les deux films qui introduisent l'exposition. Cinq millions en tout au moment de l'inauguration à Zurich en 2008. "Le coût d'une moyenne production au cinéma", signale Rainer Verbizh. Qui précise : "Les oeuvres ne sont pas soumises à un copyright. Mais les répliques ont été faites après concertation avec les autorités du Caire, et contre un financement de Semell à une fondation gérée, à l'époque, par l'épouse de Hosni Moubarak"... Depuis la révolution, les rapports sont plus nébuleux. Pour les répliques, la production s'est adressée à des ateliers égyptiens spécialisés.

Ce fut une belle exposition, où le Jeune Pharaon est venu à nous de son sommeil égyptien.

Quelle belle initiative, grand merci aux auteurs et initiateurs.

 

Trone-Toutankhamon.jpg

Trône de Toutankhamon, entièrement en or et incrusté de pierres, dossier le représentant avec sa femme. Très célèbre image du jeune Pharaon.

 

 

Sources : http://www.lepoint.fr/culture/dans-le-tombeau-de-toutankhamon-09-03-2012-1439715_3.php ; http://www.viparis.com/Viparis/salon-paris/salon/Exposition-grand-Public--Toutankhamon/fr/10690 ; http://www.lesoir.be/culture/arts_plastiques/2011-04-20/tout-toutankhamon-835557.php ; http://www.pbs.org/wnet/pharaohs/tut.html (SURTOUT... faites un tour ici, pour vous donner une idée de l'endroit, site superbement bien fait!) ; et pour plus de détails : http://www.evene.fr/arts/actualite/a-la-redecouverte-de-toutankhamon-961248.php ;

 

La gazelle d'Egyptis

Voilà,

J'ai longuement hésité avant de mettre ce lien sur le site. Mais je considère que ce jeu est en rapport direct avec l'Egypte ancienne. Le fonctionnement nous apprend beaucoup de choses sur la vie quotidienne aux temps des Pharaons.

D'ailleurs, j'en profite pour remercier les trois Pharaons d'Egyptis pour ce jeu magnifique où une communauté de joueurs se cotoient quotidiennement. Des liens d'amitié se sont créés et sont malgré l'aspect virtuel, sincères.

Je vous invite donc à venir visiter la gazelle qui renferme quelques détails croustillants de la vie des Egypticiennes et Egypticiens...

Le jeu est très sympa et les tavernes sont très accueillantes! (celle de Bubastis est mienne....oups!)

http://gazelleegyptis.free.fr/spip.php?article829&date=2012-04, ici vous trouverez le jeu du mois... et dans les pages archives, les jeux et les articles des mois précédents...

Gazellepapyrusnd8 1

 

Pour ce jeu que j'affectionne....

Lire la suite

Une invasion verte au Machu Picchu

Une belle parenthèse à l'histoire médiévale...... (excusez-moi pour cet intermède historique!!!!)

Informations datant du 23 août 2011. Info AFP Orange.

Pérou: les lichens sur les pierres du Machu Picchu inquiètent...

Machu

Machu Picchu porte, avec Cuzco et les autres sites archéologiques de la vallée de l'Urubamba (Ollantautaybo, Runcuracay, Sayacmarca, Phuyupamarca, Huiñay Huayna, Intipucu, etc) un témoignage unique de la civilisation Inca.

Archéologues et responsables du patrimoine péruvien s'inquiètent de la prolifération de lichens et autre micro-champignons dans la cité inca du Machu Picchu, qui affectent la pierre et l'apparence d'un des sites touristiques les plus courus des Amériques.

La Direction Régionale de la Culture (DRC) de Cuzco (sud-est), la province du Machu Picchu, a annoncé l'appel à "une équipe de spécialistes de l'Unesco pour venir en consultation et aider à combattre les lichens", a déclaré David Ugarte Vega-Centeno, directeur régional.

"Les lichens sont en train de se propager rapidement et affectent les murs et pierres de la citadelle", a assuré mardi à l'AFP Fernando Astete, responsable du site inca du 15e siècle, pour qui le phénomène est nettement plus marqué que par le passé.

Les biologistes péruviens ont identifié 47 types de mousses et lichens, qui prospèrent sur la porosité de la pierre granitique, et altèrent l'aspect visuel du site perché sur un promontoire à 2.400 m d'altitude dans les Andes orientales.

"La citadelle de Machu Picchu est en train de changer de couleur, passant du blanc à des tons gris ou vert", a encore déclaré M. Astete a l'agence Andina.

Pour la biologiste de la DRC de Cuzco Gladys Huallparimachi, ces lichens prospèrent sous l'action combinée d'intempéries comme vent, pluie, humidité ambiante et de la présence humaine, alors que "le réchauffement climatique a conduit à les rendre plus résistants".

Le Machu Picchu, joyau du patrimoine du Pérou et poule aux oeufs d'or de son tourisme, a fêté en juillet le centenaire de sa "redécouverte" par l'archéologue explorateur américain Hiram Bingham.

Mais il a aussi échappé de peu en juin à l'inscription sur la liste du Patrimoine mondial "en danger" de l'Unesco. Il a néanmoins été placé "sous haute surveillance" par l'organisation onusienne de la culture, notamment en lien avec les risques liés à sa haute fréquentation de quelque 2.500 visiteurs par jour.

L'actualité du Machu Picchu est très souvent sujet à inquiètude. Déjà en 1997, il subit un incendie. Puis, le 21 août 2007, subit un tremblement de terre qui frappe tout le Pérou. L'UNESCO, à cette occasion se joint aux Nations Unis pour venir en aide au pays. Le 10 juillet 2008, le Comité du Patrimoine Mondial demande une surveillance renforcée du site. Et pour finir, le 28 janvier et le 12 février 2010, deux des sites archéologiques péruviens comprenant le Machu Picchu sont endeuillés et endommagés suite à des pluies torrentielles.

480446 513834025336370 407538820 n

 

Situé sur le site vertigineuse d'une montagne de granits sculptés par l'érosion et dominant un méandre de l'Urubamba Rio, Machu Picchu est un site archéologique réputé du monde. La construction de cette ville étonnante, selon un plan très rigoureux, comprend l'une des créations les plus spectaculaires de l'Empire Inca. Il semble à ce jour, ayant été à l'initiative des deux grands Incas, Pachacutec Inca Yupanqui (1438-1471) et Tupac Inca Yupanqui (1472-1493). La fonction de cette ville située à au moins 100 km de la capitale, Cuzco, n'a pas été expliquée et reste non vérifiable étant donné l'absence de documentation écrite et des preuves matérielles suffisamment explicites.

 

Machu picchu site 0274 0005 375 500 20061213143306

 

Sources : AFP Orange, site de l'UNESCO

Des tâches noires dans la tombe de Toutankhamon!! Et... le visage de Toutankhamon pour la première fois...

Toutankh

Toutankhamon.... encore une énigme de résolue !!!

 

L'énigme des taches noires dans la tombe de Toutânkhamon
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

Plusieurs fresques murales du tombeau de Toutânkhamon sont couvertes de taches sombres dont l’origine est problématique. Il s’agirait des restes de champignons s’étant développés à la faveur de la tombe fermée à la hâte, sans attendre que les peintures sèchent.

Mort jeune et donc sans avoir eu l’occasion de marquer l’Histoire par des exploits lors d’un long règne, à l’instar de Ramsès II, il est pourtant le plus célèbre des pharaons.

la tombe quasiment intacte. Elle avait été découverte en 1922 puis explorée pendant dix ans par l’archéologue Howard Carter. À l’époque, lui et ses collègues remarquent d’intrigantes taches noires sur plusieurs des peintures murales, sans savoir de quoi il s’agissait. Depuis quatre-vingt-neuf ans, elles ne semblent pas avoir évolué, comme le montrent des photos prises à l’époque.

Toutefois, concernées par la conservation de la tombe, les autorités égyptiennes se sont tournées vers le Getty Conservation Institute, lequel a demandé à un des microbiologistes d’Harvard et à son équipe de poser un diagnostic. Ralph Mitchell est l’auteur d’un ouvrage sur la microbiologie et l’héritage culturel, dans lequel il traite des effets des microorganismes sur la dégradation des œuvres d’arts et des documents.

Toutankh 1
Les mystérieuses taches sombres sur les fresques murales du tombeau de Toutânkhamon. © Harvard University-The J. Paul Getty Trust, 2001

La parole à la microbiologie

Combinant des techniques d’analyses chimiques et même de génomique avec du séquençage d’ADN, lui et ses collègues n’ont pas découvert de microorganismes biologiquement actifs dans les taches sombres mais ils ont bel et bien trouvé des traces chimiques laissées ordinairement par des champignons.

Pour Ralph Mitchell, l’explication est simple. Pressés pour des raisons inconnues, les constructeurs du tombeau, donc probablement les prêtres, auraient procédé à sa fermeture sur la momie de Toutânkhamon avant que les peintures des fresques murales n’aient eu le temps de sécher. La présence de nourriture et d’encens dans une tombe encore humide aurait constitué un excellent milieu pour le développement de champignons sur les parois. Mourant quelque temps plus tard dans une atmosphère finalement devenue sèche, les champignons auraient laissé les traces qui nous sont parvenues après un voyage à travers le temps de près de 3.300 ans.

 

http://www.griffith.ox.ac.uk/gri/4acphot.html, pour voir toutes les photos prises lors de l'excavation du trésor par les deux archéologues en 1922.

 

Le visage de Toutankhamon comme on ne l'a encore jamais vu… Mais on savait déjà qu'il ressemblait beaucoup à Tiyi, femme d'Aménophis III, qui serait donc sa grand-mère. Copyright Futura-Sciences.
(Voir article sur Toutankhamon et sa généalogie.)

Toutankhamon visage momifie

 

Sources : Futura-Sciences ; "Tutankhamun: Anatomy of an Excavation",© Griffith Institute, Oxford

 

Incartade au Moyen-âge:Trésor porcelaine Ming retrouvée (1368-1644) ....

Information sublimissime sur une découverte incroyable !! Exception ici car c'est une info liée à l'Histoire Médiévale chinoise.....

Information sublimissime tout de même!!!!!

 

 

AFP - 17/06/2011 à 15:05

Un trésor de porcelaines Ming valant 70 millions de dollars dans une épave en Indonésie

Un trésor de 700.000 porcelaines chinoises, datant du XVIème siècle et dont la valeur est estimée à 70 millions de dollars, a été découvert dans une épave au large de l'île indonésienne de Java, a annoncé une société d'archéologie sous-marine portugaise.

  
  
Tresor ming retrouve dans une epave en indonesie
 
photo : Adek Berry, AFP

Il s'agit du "plus important stock de porcelaine de la période Ming" (1368-1644) découvert lors d'une mission sous-marine, a affirmé Arqueonautas Worldwide (AWW).

La mission de reconnaissance a été effectuée par son partenaire indonésien, RM Discovery, après la découverte de l'épave par des pêcheurs à la mi-2009. Le gouvernement indonésien a alors contacté AWW et son partenaire afin de récupérer le contenu du bateau.

"Le navire de commerce chinois a coulé à plus de cinquantaine de mètres de profondeur, à environ 150 km au large des côtes indonésiennes", a indiqué AWW dans un communiqué. Ce naufrage est survenu vers 1580, durant le règne de Wanli (1563-1620), treizième empereur de la dynastie Ming.

Le PDG d'AWW, Nikolaus Count Sandizell, a précisé que les opérations de récupération de la cargaison allaient débuter dans les prochains mois. 

"Ce navire, particulièrement imposant pour la fin du XVIème siècle, rend ce projet unique au point de vue culturel, historique et commercial", a-t-il ajouté. "Selon les experts, la valeur de la cargaison pourrait atteindre 70 millions de dollars".

L'épave est surveillée afin de prévenir d'éventuels pillages.

Arqueonautas affirme avoir découvert plus de 300 épaves au large de l'Afrique, de l'Asie et de l'Amérique du Sud.

Des milliers de navires ont fait naufrage au large de l'Indonésie, point de passage entre le monde arabe et l'Asie à l'époque où les échanges commerciaux étaient florissants entre les deux régions. Les ports des îles de Java et de Sumatra étaient alors extrêmement fréquentés.

La Chine a fait part de son intérêt pour récupérer une partie des trésors, souvent composés de pièces chinoises, qui sont remontés à la surface.

Un site sur l'épave (en anglais)

 Wanlicargouwcover

 

 

Céramiques Ming
 

Sous les Ming (1368 - 1644), les céramiques « blanc de Chine », la poterie de terre naturellement rougeâtre de Yixing au Jiangsu, volontairement non vernie, et les pièces peintes de couleurs brillantes de Fahua au Shanxi sont connues. Les pièces en « bleu et blanc » des ères Yongle, Xuande et Chenghua de la dynastie Ming sont particulièrement renommées.

Porcelaine Ming «bleu et blanc»

Porcelaine Ming

On considère généralement que la dynastie des Ming a été l'âge d'or de la porcelaine «bleu et blanc».

Jusqu'à la dynastie des Ming, et depuis les Tang, la couleur bleue des céramiques provenait du cobalt exclusivement importé du Moyen-Orient. Mais, au début de la dynastie des Ming, on découvrit du cobalt en Chine; il était un peu différent du cobalt persan, car le cobalt chinois contient un peu de manganèse, et donne en conséquence un bleu un peu moins pur. Aussi les potiers chinois mélangeaient-ils le cobalt chinois avec du cobalt importé. La proportion exacte de cobalt d'origine chinoise a permis de dater de façon assez précise les pièces d'époque Ming. Les plus belles pièces datent du règne des empereurs Yongle (1403 - 1424), Xuande (1426 - 1435), Chenghua (1465 - 1487), et Zhengde (1506 - 1521). L'empereur Xuande, en particulier, s'intéressa personnellement à la céramique, et, à Jingdezhen, une soixantaine de fours étaient en action pour la Cour.

Vers la fin de la dynastie, la production de porcelaine « bleu et blanc » s'intensifia, suite à l'essor de l'exportation: on retrouve des porcelaines Ming « bleu et blanc » en Iran, à Istambul, en Indonésie, au Japon, et en Europe.

 

«Blanc de Chine» 

Statue de Guan Yin, « blanc de Chine » d'époque Ming

La production de « blanc de Chine » d'époque Ming a deux origines : elle vient tout d'abord de Jingdezhen, le grand centre de production depuis l'époque des Yuan, d'où sortent des pièces à la couverte onctueuse, avec parfois un « décor secret » (anhua), qui n'est visible que par transparence.

Mais d'autres « blancs de Chine » sortent des ateliers du Fujian, dans le sud, et proviennent des fours de Dehua : leur style est plus lourd, et la couverte plus empâtée. Mais une question se pose sur les productions des fours de Dehua, qui est celle de leur datation : en effet, il n'est guère possible d'avoir la preuve que ces pièces datent bien de l'époque Ming, car la production à l'identique de « blanc de Chine » à Dehua a duré jusqu'au XVIIIe siècle, pendant la dynastie Qing.

Son aspect très onctueux est lié à l'utilisation d'une argile particulière, blanche, pure, à faible teneur alcaline, appelée le « blanc de lait » ou le « blanc du gros cochon » : cette argile se vitrifie à 1200°C, donnant des pièces à la pâte légèrement molle.

 

 

Sources : AFP - 17/06/2011 à 15:05 ; Wikipédia.

 

L'archéologie prend de la hauteur !

Actualité du 26 mai 2011. Tirée des infos en ligne du site Futura-Sciences.

 

 

Une archéologue américaine fait sensation en annonçant la découverte de dix-sept pyramides et de milliers de tombes datant de l'Égypte antique grâce à des analyses effectuées depuis un satellite. Un nouvel outil prometteur pour l'archéologie ?

Elle a eu droit à une soirée sur la BBC et son annonce connaît un franc succès. Sarah Parcak, de l’Université d’Alabama à Birmingham, présente en effet un ensemble de découvertes d'une ampleur exceptionnelle : la localisation de pas moins de dix-sept pyramides égyptiennes jusque-là inconnues et de milliers de tombes ou d'habitations de cette époque. Les découvertes ont été confirmées par des fouilles (deux pyramides, notamment, ont été mises au jour) mais c'est depuis le bureau de l'archéologue qu'elles ont été réalisées.

Sarah Parcak a en effet utilisé des images de satellites américains évoluant à 700 kilomètres d'altitude et analysant la surface terrestre dans le domaine infrarouge. Cette gamme de longueur d'onde visualise les différences de densité du sol, ce qui peut mettre en évidence des constructions enfouies. Les structures en briques, explique la chercheuse, se repèrent particulièrement bien.

Après l’avion, les satellites :
les archéologues prennent de la hauteur

L'archéologue étudie cette méthode depuis plusieurs années et, de son propre aveu, ne s'attendait pas à des résultats aussi spectaculaires. L'ampleur de la découverte montre au passage que le sous-sol égyptien recèle encore bien des trésors, ce que ne manque pas de souligner Sarah Parcak, selon laquelle le Nil a sûrement recouvert de nombreux sites.

En 2007, après avoir déjà découvert ainsi une ancienne cité égyptienne, elle expliquait que l'urbanisation envahissante grignotait inexorablement des sites d'intérêt archéologique. Les images satellitaires permettront peut-être de réaliser des fouilles avant la destruction de restes de construction. Elles ouvrent aussi un nouveau champ d’investigation pour l’archéologie, qui complètera les vues aériennes, prisées des archéologues.

 

A suivre...

 

 

Actualité du 26 avril 2011... Découverte d'une statue !

Actualité.... en direct, en date du 26 avril 2011.

 

AFP - 26/04/2011 à 16:07

Egypte: découverte d'une énorme statue d'Amenhotep III

Des archéologues égyptiens ont découvert près de Louxor (sud) une énorme statue d'Amenhotep III, l'une des plus grandes de ce pharaon à être mise au jour, a annoncé mardi le secrétariat d'Etat aux Antiquités.

  
 
 
  photo : AFP

La sculpture en quartzite, haute de plus de 13 mètres, a été retrouvée en sept morceaux dans le temple funéraire d'Amenhotep III à Kom al-Hitan.

Il s'agit de l'une des deux statues placées à l'entrée nord du temple, qui ont probablement été détruites lors du tremblement de terre de l'an 27 avant J-C, selon le communiqué. La statue, dont la tête n'a pas encore été retrouvée, était depuis enfouie sous terre.

L'autre statue devrait être mise au jour prochainement, selon un communiqué du secrétariat d'Etat.

"La mission archéologique travaille maintenant à nettoyer, rassembler et restaurer les sept pièces pour les remettre en place, et à rechercher la tête de la statue", a indiqué le secrétariat d'Etat aux Antiquités, ajoutant que le pharaon de pierre était destiné à reprendre sa place à l'entrée du temple.

Egypte: découverte d'une énorme statue d'Amenhotep III. Voir actu Sciences sur page Orange...

 

Amenhotep III, qui a régné en Egypte entre 1390 et 1352 avant Jésus-Christ, est le père d'Akhenaton, "le pharaon hérétique" considéré comme un précurseur du monothéisme parce qu'il a tenté d'imposer le culte exclusif d'Aton, et le grand-père de Toutankhamon.

 

Ajout....

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2011/04/une-enorme-statue-d-amenhotep-iii.html, à lire ... Informations supplémentaires sur le sujet.

 

 

 

Premier billet du blog

Informations sur le site.....et l'actualité du site ou de l'actualité sur l"Histoire Ancienne.

Les premières pages sont en cours de fabrication et les actualités sont en cours d'écriture.

Les secteurs de recoupement actuel sont sur l'histoire égyptienne et sur l'histoire biblique...

Pour l'instant, le site est à l'essai et les commentaires seront les bienvenus pour l'amélioration et le développement des nouvelles pages.

Les idées suggérées et retenues seront mises en oeuvre et plus tard, mises dans ce site, pour le plaisir de tous.

 

Je vous souhaite une belle lecture et espère faire plaisir à quelques-uns en ouvrant ce site "Histoire ancienne"....

L'administratrice.

 

Annonce : "Si vous voulez faire partager vos photos et images préférées, des monuments antiques, bien entendu, ils seront les bienvenus et seront mis dans nos sujets. Merci beaucoup." 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site