Une invasion verte au Machu Picchu

Une belle parenthèse à l'histoire médiévale...... (excusez-moi pour cet intermède historique!!!!)

Informations datant du 23 août 2011. Info AFP Orange.

Pérou: les lichens sur les pierres du Machu Picchu inquiètent...

Machu

Machu Picchu porte, avec Cuzco et les autres sites archéologiques de la vallée de l'Urubamba (Ollantautaybo, Runcuracay, Sayacmarca, Phuyupamarca, Huiñay Huayna, Intipucu, etc) un témoignage unique de la civilisation Inca.

Archéologues et responsables du patrimoine péruvien s'inquiètent de la prolifération de lichens et autre micro-champignons dans la cité inca du Machu Picchu, qui affectent la pierre et l'apparence d'un des sites touristiques les plus courus des Amériques.

La Direction Régionale de la Culture (DRC) de Cuzco (sud-est), la province du Machu Picchu, a annoncé l'appel à "une équipe de spécialistes de l'Unesco pour venir en consultation et aider à combattre les lichens", a déclaré David Ugarte Vega-Centeno, directeur régional.

"Les lichens sont en train de se propager rapidement et affectent les murs et pierres de la citadelle", a assuré mardi à l'AFP Fernando Astete, responsable du site inca du 15e siècle, pour qui le phénomène est nettement plus marqué que par le passé.

Les biologistes péruviens ont identifié 47 types de mousses et lichens, qui prospèrent sur la porosité de la pierre granitique, et altèrent l'aspect visuel du site perché sur un promontoire à 2.400 m d'altitude dans les Andes orientales.

"La citadelle de Machu Picchu est en train de changer de couleur, passant du blanc à des tons gris ou vert", a encore déclaré M. Astete a l'agence Andina.

Pour la biologiste de la DRC de Cuzco Gladys Huallparimachi, ces lichens prospèrent sous l'action combinée d'intempéries comme vent, pluie, humidité ambiante et de la présence humaine, alors que "le réchauffement climatique a conduit à les rendre plus résistants".

Le Machu Picchu, joyau du patrimoine du Pérou et poule aux oeufs d'or de son tourisme, a fêté en juillet le centenaire de sa "redécouverte" par l'archéologue explorateur américain Hiram Bingham.

Mais il a aussi échappé de peu en juin à l'inscription sur la liste du Patrimoine mondial "en danger" de l'Unesco. Il a néanmoins été placé "sous haute surveillance" par l'organisation onusienne de la culture, notamment en lien avec les risques liés à sa haute fréquentation de quelque 2.500 visiteurs par jour.

L'actualité du Machu Picchu est très souvent sujet à inquiètude. Déjà en 1997, il subit un incendie. Puis, le 21 août 2007, subit un tremblement de terre qui frappe tout le Pérou. L'UNESCO, à cette occasion se joint aux Nations Unis pour venir en aide au pays. Le 10 juillet 2008, le Comité du Patrimoine Mondial demande une surveillance renforcée du site. Et pour finir, le 28 janvier et le 12 février 2010, deux des sites archéologiques péruviens comprenant le Machu Picchu sont endeuillés et endommagés suite à des pluies torrentielles.

480446 513834025336370 407538820 n

 

Situé sur le site vertigineuse d'une montagne de granits sculptés par l'érosion et dominant un méandre de l'Urubamba Rio, Machu Picchu est un site archéologique réputé du monde. La construction de cette ville étonnante, selon un plan très rigoureux, comprend l'une des créations les plus spectaculaires de l'Empire Inca. Il semble à ce jour, ayant été à l'initiative des deux grands Incas, Pachacutec Inca Yupanqui (1438-1471) et Tupac Inca Yupanqui (1472-1493). La fonction de cette ville située à au moins 100 km de la capitale, Cuzco, n'a pas été expliquée et reste non vérifiable étant donné l'absence de documentation écrite et des preuves matérielles suffisamment explicites.

 

Machu picchu site 0274 0005 375 500 20061213143306

 

Sources : AFP Orange, site de l'UNESCO

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site